Chloé Soldani et Mourad Malki se connaissent depuis 7 ans. Auteur, compositeur et interprète, il a tout de suite été attiré artistiquement par sa signature vocale ainsi que sa facilité à extérioriser des émotions nécessaires pour porter des chansons humanistes ou plus personnelles. En plus, Chloé est facile à vivre, ce qui est essentiel pour défendre un projet de longue haleine. Les scènes à venir vont la pousser vers son côté encore secret et intéressant de sa personnalité. L’émotion étant toujours juste… et c’est déjà tellement difficile !

Originaire de Beauvais dans l’Oise où elle grandit, Chloé étudia dans différentes écoles d’arts. Et lorsqu’elle décida de poser « sa voix » à Paris, un tournant positif dans sa vie s’est opéré, grâce à quelques vidéos de ses compositions guitare-voix postées sur le net …L’une de ses chansons tomba dans l’oreille de Mourad et lui fit prendre ce tournant qu’elle avait toujours souhaité – interpréter des chansons - Toute neuve, avec cet immense envie de chanter, elle peut défendre ses écritures, à la fois journalistiques tournées vers le monde actuel et à la fois intérieures tournées vers nos profondeurs et les tourments de nos vies. L’esprit du premier album « Solitudes Accidentelles » en est l’ouverture.

Mourad écrit des chansons depuis longtemps. Sa rencontre avec le chanteur Renaud, qu’il a accompagné à ses débuts à la guitare et au banjo a complètement dézingué sa manière d’écrire. Il s’est auto censuré pendant près de 25 ans. Il a continué à jouer et à composer de la musique sans écrire de textes.
Après l’attentat en 1995 du RER à Saint-Michel, l’urgence d’écrire une chanson -«Pourquoi la Haine»- est revenue, elle se trouve dans l’album qu’ils ont enregistré. C’est devenu son starter. Plus de 70 chansons viables sont nées depuis… Un besoin d’écrire pour les femmes, à la place d’une femme, l’a fait chercher une chanteuse... Ce fut un long chemin de croix. Il a rencontré Chloé un soir d’hiver. Ils ont travaillé d’arrache-pied pendant huit mois, ponctués de quelques prestations dans différents lieux de la capitale...
`
A suivi un travail de trois ans pour élaborer au mieux le projet d’un album: «Solitudes Accidentelles», enregistré au studio Potar Hurlant par leurs propres moyens. Des musiciens et des techniciens de renoms ont contribué à l’élaboration de cet album. Pour ne citer qu’eux: Marco Papazian et Philippe Draï , guitariste et batteur de Renaud pour la tournée du Phoénix Tour, ou Madje Malki qui a été l'ingénieur du son de Prince durant 2 ans.
Ils ont ensuite répété durement et avec beaucoup d’enthousiasme, Chloé au chant et percussions, Mourad à la guitare acoustique et au chant... depuis juin dernier, ils forment un « trio intergénérationnel » avec un jeune percussionniste, Enguerrand Barrandon, très talentueux et motivé, qui les accompagne aussi aux choeurs. Ils ont commencé à travailler l’album numéro deux.... Ils possèdent dans leurs voix et leurs doigts près de 20 chansons originales... Ils pensent avoir le sens de la communication avec le public et ils aiment cela. Ils sont prêts à montrer leur répertoire en public et à le défendre. Ils apportent une fraîcheur qui caractérise un groupe qui démarre. Le partage avec le public se crée aussi entre les chansons, ils arrivent à cette essentielle discussion avec lui. Une envie furieuse de le rencontrer et de partager...

Ils ont un projet de plusieurs albums à suivre avec une vision qui les aide et les encourage.

Que rajouter…Sinon que Mourad a 70 ans, patron de la société Potar Hurlant, retrouve une envie de jouer lorsqu’il est avec Chloé et Enguerrand. Ils déploient ensemble une énergie qui plaira, car sincère et contrôlée.